Quartiers de veille active (QVA)

La loi de programmation pour la Ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 prévoit, dans son article 13 que  "les quartiers qui relèvent, au 31 décembre 2014, d'un zonage de la politique de la ville et qui ne présentent pas les caractéristiques d'un quartier prioritaire de la politique de la ville à compter du 1er janvier 2015 font l'objet d'un dispositif de veille active mis en place par l'Etat et les collectivités territoriales."


Pour accompagner les acteurs de la politique de la ville, nous vous proposons ici quelques indicateurs statistiques sur les quartiers de veille active (QVA). Afin de s’assurer du respect du secret statistique, les QVA sont définis comme les anciennes zones urbaines sensibles (ZUS) ou les anciens quartiers en contrats urbains de cohésion sociale (CUCS) dont les contours n’ont aucune intersection avec ceux des actuels quartiers prioritaires de la politique de la ville.

 

La CNAF produit sur ces quartiers les indicateurs suivants :


•    Nombre total d'allocataires : nombre total de foyers allocataires percevant au moins une prestation CAF
•    Personnes couvertes : nombre de personnes couvertes par au moins une prestation CAF (allocataire + conjoint + enfants et autres personnes à charge)
•    Nombre d’allocataires percevant le RSA     
•    Nombre d’allocataires dont le revenu est constitué à plus de 50 % de prestations sociales          
•    Nombre d’allocataires dont le revenu est constitué à 100 % de prestations sociales

Télécharger le fichier (xls)

Mise à jour le 04/06/2019
Géoréférencement

Accéder au service de géoréférencement en quartiers prioritaires

Actualités